Portraits
 
Dominique Nemery

Osez dépasser vos limites et faites de vos idées votre projet

La FFCEL prend la parole
29/08/2018
Interview par Femmes magazine avec Christiane Wickler, présidente de la FFCEL sur l’actualité, la place de la femme au sein de la société luxembourgeoise et la question de l’égalité des sexes

En savoir +

Portrait du mois
Myriam Schmit,
MSDESIGN by myriamschmit

En savoir +

Les news
09/11/2018
The Founder Institute is offering together with Equilibre the Female Founder Fellowship program in Luxembourg with the goal of increasing the number of local female entrepreneurs.

En savoir +

 

Dominique Nemery
Managing Director, Excellia Consult

Quelles sont les activités de votre société?

Conseil et développement de solutions dans les domaines de:

- la compliance à travers des produits de lutte anti-fraude et lutte anti-blanchiment pour des grandes sociétés internationales actives dans le secteur financier, des assurances ou même différents ministères;

- l’organisation  et les procédures à mettre en place au sein des PME-PMI en phase de croissance pour leur permettre de faire face efficacement à leur développement.

Quelle est votre fonction au sein de la société?

Managing Director.

Pourquoi avez-vous décidé de créer cette société?

J’ai lancé ma société courant 2009, mais j’avais envie de créer ma propre société depuis plusieurs années. Le monde financier venait de vivre l’un des moments les plus durs de son histoire et le domaine de la finance était très chahuté. Une nouvelle vision et un besoin accru de contrôle ont vu le jour afin d’éviter les dérives retentissantes comme celles qui avaient été largement médiatisées. Le marché avait un grand besoin de mise en conformité aux nouvelles normes locales et internationales. Le domaine de la gouvernance était devenu une priorité. C’était donc le moment parfait pour lancer Excellia Consult qui est active dans le domaine de la «compliance».

Quel est votre moteur en termes d’entreprenariat?

L’envie de créer et de saisir les opportunités offertes par les marchés locaux et surtout internationaux. La réflexion, la motivation et l’action sont les maîtres mots du développement de ma société.

Quel a été votre parcours privé et professionnel pour en arriver là aujourd’hui?

J’ai choisi de faire mes études supérieures à HEC Bruxelles car le côté international me paraissait correspondre aux besoins de notre époque. Nous avions un cursus très complet tant au niveau des cours de gestion que dans les matières scientifiques. La particularité du programme était l’accent mis sur les langues étrangères. L’objectif à atteindre était d’être trilingue à l’issue de la première année. Pour combler mes lacunes en néerlandais, j’ai décidé d’aller vivre en immersion totale dans une famille en Flandres. En 2ème année, j’ai ajouté l’espagnol. A la fin de mes 5 ans d’études j’étais quadrilingue.

Mon diplôme d’ingénieur commercial obtenu, j’ai commencé à travailler au sein d’un département vente et marketing avant d’entreprendre un MBA en Finance et Management International. J’avais très envie d’entrer dans le secteur de la finance, au Luxembourg. Mais c’est une opportunité dans le secteur IT qui s’est présentée. J’ai pris en charge la vente et l’après-vente dans une SSII. Je m’investissais énormément pour mes clients ce qui, en plus de les fidéliser, a contribué à démontrer sur le marché luxembourgeois ma double expertise métier et conseil. Je me suis concentrée sur le monde de la finance, particulièrement sur les structures anglophones ce qui correspondait parfaitement à ma formation. Les clients, dont j’avais la gestion, étaient en phase de croissance et avaient des besoins informatiques grandissants. Je me suis donnée comme objectif de répondre à ces demandes. J’ai occupé cette fonction pendant une dizaine d’années avant de prendre en charge la coordination de comptes stratégiques tels que les institutions européennes.

Ensuite,  je suis revenue dans le secteur financier dans un rôle d’« Operations and Product Director » en charge de plusieurs pays européens pour un groupe international actif dans le reporting réglementaire.

Forte de ces différentes expériences, j’ai lancé Excellia Consult.

Aujourd’hui, vous faites parti du CA de la FFCEL pourquoi avoir fait ce choix et que vous apporte cette fonction?

Je suis membre de la fédération depuis quelques années et j’ai voulu rejoindre le CA pour y apporter mes compétences avec comme objectif de développer les relations internationales de la FFCEL.

Que diriez-vous aux femmes qui souhaiteraient créer leur propre entreprise?

Réfléchissez à votre projet, faites vous aider par des professionnels ou des gens ayant déjà créé leur société et quand vous aurez validé votre projet, foncez. Vous aurez en main votre destin. C’est un investissement de chaque instant mais vraiment passionnant.

Revenir à "Portraits"

© 2018 / conception & ergonomie alinéa communication _ programmation z6creation / Espace Membres / Plan