Infos et actualités
Les news  
Agenda
22/01/2019
NEW YEAR'S DINNER - LE 22 JANVIER 2019 AU SKYBAR

En savoir +

La FFCEL prend la parole
29/08/2018
Interview par Femmes magazine avec Christiane Wickler, présidente de la FFCEL sur l’actualité, la place de la femme au sein de la société luxembourgeoise et la question de l’égalité des sexes

En savoir +

Portrait du mois
Myriam Schmit,
MSDESIGN by myriamschmit

En savoir +

 

21/03/2012
Des rêves pour nous inspirer

Le 7 mars 2012 a eu lieu dans les locaux de la Chambre de Commerce une conférence portant sur le développement du leadership personnel organisée par La Luxembourg School for Commerce (LSC), en étroite collaboration avec la Fédération des femmes cheffes d’entreprise du Luxembourg et l’association Femmes Leaders.

Nous avons eu le plaisir de rencontrer lors de cette conférence Catherine Destivelle alpiniste reconnue comme étant l’une des meilleures grimpeuses mondiales. Cette dernière a su gravir sa «montagne intérieure» avant de franchir les plus hauts sommets de l’Europe et nous a fait partager avec enthousiasme ses expériences et anecdotes.

Passionnée d’alpinisme depuis l’âge de 12 ans, son premier rêve fut de grimper en solo le pilier Bonatti. Elle y parvient en 4 h alors que le pionnier Bonatti, alpiniste de renom en son temps, l‘avait fait en 6 jours. Les journalistes l’encensent mais cela lui semble injustifié car elle n’a pas été la première à ouvrir cette voie. Dès lors, elle décide d’apprendre les techniques qui vont lui permettre d’escalader un pic qui ne l’a pas encore été et s’entoure de toute une équipe. Ensemble, ils étudient les moindres détails physiques et d’équipements nécessaires à son challenge. Catherine Destivelle ne veut pas s’enfermer dans le schéma de la première femme qui parvient à gravir un pic qui l’a déjà été par des hommes mais être le premier être humain à le faire.

Elle choisit alors les meilleurs techniciens, pose ses objectifs, mets en place les moyens et calcule les risques. Elle ne laisse rien au hasard, comme le ferait une entrepreneuse au lancement de sa société. Toute cette préparation lui permet, au moment ou elle est dans l'action, de savoir ce qu’elle fait, d’être sereine en sachant qu’il n'y a aucune raison qu'elle n'y parvienne pas.

Elle dit aussi, modestement, que si elle a réussi c'est grâce à tous ces gens qui l'on aidée et qui ont cru en elle.

Autre leçon… Pour Catherine, l’échec ce n’est pas le renoncement car renoncer, c’est être capable de ne pas faire quelque chose lorsque l’on n’est pas prêt. Que de parallèles à faire entre son univers et le monde de l’entreprenariat… Les participants se sont ensuite regroupés en tables rondes pour partager leur ressenti et exprimer rêves et sommets. Le débat s’est poursuivi avec l’ensemble de l’assemblée pour se terminer de façon conviviale autour d’un verre.

 

Revenir à "Les news"

© 2018 / conception & ergonomie alinéa communication _ programmation z6creation / Espace Membres / Plan