Infos et actualités
Les news  
Agenda
22/01/2019
NEW YEAR'S DINNER - LE 22 JANVIER 2019 AU SKYBAR

En savoir +

La FFCEL prend la parole
29/08/2018
Interview par Femmes magazine avec Christiane Wickler, présidente de la FFCEL sur l’actualité, la place de la femme au sein de la société luxembourgeoise et la question de l’égalité des sexes

En savoir +

Portrait du mois
Myriam Schmit,
MSDESIGN by myriamschmit

En savoir +

 

03/04/2012
Conférence «A travail égal, salaire égal» compte rendu

Le parlement européen et la FFCEL ont invité le vendredi 30 mars plusieurs acteurs de la lutte anti-discrimination autour d’une conférence débat dans l’auditorium de la BGL.

Astrid Lulling, Questeur, Députée européenne et membre de la Commission des droits de la femme et de l’égalité des genres, Aloyse May, avocat spécialisé en droit du travail au Luxembourg, Muriel de Saint-Sauveur, directrice de l’agence internationale marketing et communication du groupe Mazars et auteur du livre «Un monde au féminin serait-il meilleur» et Françoise Folmer, architecte et gérante de la société Team 31, lauréate du prix Woman Business Manager of the year 2011 ont débattu avec vigueur autour du thème de l’inégalité des sexes dans l’Union européenne et notamment au niveau des salaires.

La lutte contre les inégalités salariales hommes-femmes au travail est l’un des principes fondamentaux de l’Union européenne en matière de non-discrimination. Plus de cinquante ans après l’intégration dans les traités communautaires du principe d’égalité de rémunération pour un travail de même valeur, une femme européenne doit travailler en moyenne 418 jours pour gagner autant qu’un homme qui lui n’a travaillé que 365 jours, ce qui représente un salaire inférieur de 17,5%.

Au cours de ce débat Astrid Lulling a insisté sur le fait que les lois existantes sont de bonnes lois. «Elles comportent tous les éléments nécessaires pour atteindre l’égalité, il suffit de les appliquer correctement, et ne pas hésiter à saisir la justice si besoin.» Elle a également relevé le fait que certaines femmes préfèrent ne pas se retrouver à des postes décisionnels pour d’autres raisons que leur seul mérite et les refusent afin ne pas être désignées comme des «femmes quota»… Ce à quoi Muriel de Saint-Sauveur a réagit vivement en affirmant qu’au moins en acceptant ces postes plutôt que de les refuser par égoïsme intellectuel, ces femmes avaient la possibilité de changer les choses de l’intérieur. Pour Françoise Folmer qui a évoqué des situations très concrètes liées à son vécu de cheffe d’entreprise, le progrès passe également par une évolution des mentalités au sein de notre société. Une femme qui décide de travailler à mi-temps pour s’occuper de ses enfants bénéficie d’une image toujours et encore positive et le fait peut-être également inconsciemment ou non poussée par cette image. Un homme par contre n’est nullement valorisé s’il choisit un mi-temps pour les mêmes raisons. En outre, une femme qui a plusieurs enfants, notamment en début de carrière, ne travaille pas pendant un certain nombre d’années à cause de ses maternités. Elle perd ainsi en expérience professionnelle par rapport à un collègue masculin qui aurait débuté sa carrière au même moment qu’elle. Du point de vue de l’employeur, elle «vaut» donc moins en termes de savoir-faire et fatalement au niveau de sa rémunération. C’est, selon elle, l’une des causes de l’inégalité salariale entre hommes et femmes. Sa solution? Prévoir un réel congé de paternité de plusieurs mois à la naissance d’un enfant pour rééquilibrer la situation mais également pour redonner la place qui revient aux hommes au sein de la cellule familiale. Pour Muriel de Saint-Sauveur, c’est au niveau de l’éducation que le débat doit déjà se mener. «Il y a un gros travail à mener sur les stéréotypes. Le monde a été crée par des hommes pour des hommes. Nous avons fait des progrès mais il y en a encore énormément à faire.» Ce dernier point a fait l’unanimité auprès de l’ensemble des intervenant(e)s et de l’assemblée.

La conférence s’est achevée sur un walking-lunch au cours duquel, les intervenant(e)s ont répondu aux nombreuses questions des invités.

Découvrez les photos de cette conférence ici

Revenir à "Les news"

© 2018 / conception & ergonomie alinéa communication _ programmation z6creation / Espace Membres / Plan