Portraits
 
Anne-Marie Basic

« Je pose énormément de questions, souvent des questions qui fâchent un peu »

Agenda
27/09/2017
LUNCH CHRONO du 27 septembre - Qu'est le burnout - par Catherine Henrotte

En savoir +

La FFCEL prend la parole
10/03/2017
Interview par Femmes magazine avec Christiane Wickler, présidente de la FFCEL sur l’actualité, la place de la femme au sein de la société luxembourgeoise et la question de l’égalité des sexes

En savoir +

Portrait du mois
Myriam Schmit,
MSDESIGN by myriamschmit

En savoir +

Les news
11/08/2017
Prix Jeune Entrepreneur(e) Francophone - avis à nos jeunes membres francophones

En savoir +

 

Anne-Marie Basic
fondatrice & dirigeante du cabinet Elyge

"Pratique" et "partage" sont les maîtres-mots d’Anne-Marie Basic, qui a créé Elyge, en 2008. « Elyge est spécialisé dans l’accompagnement des dirigeants pour les aider à développer leur business », explique cette titulaire d’un bachelor en marketing et d’un master en management.

Principalement centrée sur l’aide à la mise en place de plans stratégiques, aussi bien pour les PME que pour les grandes entreprises, la technique d’Elyge est d’aller à la rencontre de ses clients, dans leurs espaces de travail, dans leurs quotidiens.

Une manière de faire qui peut paraître invasive (« mon intervention n’est pas confortable », concède-t-elle en souriant), mais qui lui permet d’étudier et d’analyser chaque problématique afin de pouvoir, ensuite, mettre sur pied un programme personnalisé et efficace.

« Je pose énormément de questions, souvent des questions qui fâchent un peu », nous dévoile celle qui n’a pas peur de « secouer les dirigeants ». D’une part parce qu’« ils n’ont personne à qui se confier ou qui, dans leur société, osera les ébranler un peu, d’autre part afin qu’ils apprennent à regarder les choses autrement et à se poser, à leur tour, certaines questions ».

Une fois cette partie du travail terminée, l’heure est à la prise de décision. Toujours présente, Anne-Marie Basic examine avec eux les différentes solutions possibles, les aide « à les choisir et à les mettre en place rapidement ». Dans les grandes sociétés, Anne-Marie Basic aide également les manager ou les comités de direction à « être plus performants ». « On travaille sur la gestion de projet, la posture managériale, la communication, le processus de délégation, etc. »

Pour autant, ne lui dites pas qu’elle fait du coaching. Anne-Marie Basic est dans l’action plus que dans le conseil, « la pratique plutôt que la théorie ». Développement d’organisations, stratégies, training, coaching ou même mentoring, Anne-Marie Basic fait plus que guider ses clients, elle fait un bout de chemin avec eux. « Pas longtemps parce que, à un moment, il faut qu’ils puissent continuer seuls. Les faire grandir et les pousser vers l’autonomie, tel est le but de mon travail. »

Pourtant, Anne-Marie Basic sait que parfois, marcher seul n’est pas évident. En effet, bien qu’à la tête de sa propre affaire depuis six ans, Anne-Marie Basic a passé la plus grande partie de sa vie professionnelle chez Sodexo, une « très grande et très belle entreprise ». De ses vingt ans passés dans la filiale belge et de ses cinq ans à participer à son développement à l’international, Anne-Marie Basic ne garde que de bons souvenirs. « Sodexo est une très bonne société pour apprendre et pour travailler, où la culture d’entreprise est très forte. Elle est innovante, ouverte, dynamique. » Autant de valeurs que partage Anne-Marie Basic, qui essaye de les appliquer encore aujourd’hui, aussi bien au sein de son cabinet qu’au sein des organisations auxquelles elle vient en aide. « Cinq ans d’international, c’est fatiguant », argue-t-elle au moment d’aborder la raison pour laquelle elle a souhaité se lancer à son compte.

Pourtant, très vite, on comprend que voyager ne lui fait pas peur, bien au contraire. Encore aujourd’hui, ses clients sont majoritairement français ou belges. Les déplacements sont donc encore très fréquents pour cette résidente du nord du Luxembourg. « Ce que j’aime dans mon travail actuel, c’est l’indépendance que j’ai acquise et la diversité des missions que je mène », finit-elle par avouer avant d’admettre que, après vingt-cinq ans de carrière chez Sodexo, elle était devenue une « senior » que l’expérience au sein de l’entreprise avait transformé en « une personne ressources » vers qui les autres se tournaient pour obtenir informations et conseils. « Je donnais beaucoup mais je n’avais plus l’impression d’apprendre autant qu’avant». Et si le départ fut difficile, voire douloureux, Anne-Marie Basic assure aujourd’hui qu’il était « nécessaire ». « J’avais des choses à apprendre, à partager auprès d’autres personnes. »

 Si, après avoir longtemps vécu en Belgique, le Luxembourg était une évidence pour son époux qui a des racines grand-ducales, il l’était aussi pour Anne-Marie qui se dit inspirée par ce pays dans lequel « l’économie va bien, les gens travaillent et où il y a beaucoup de discipline, de respect et de propreté. C’est un pays qui nous correspond. » Membre de la Fédération des Femmes Cheffes d’Entreprise du Luxembourg (FFCEL) depuis 2015, Anne-Marie Basic est également affiliée à des organisations identiques en Belgique, où elle a d’ailleurs occupée le poste de vice-présidente, et dans le sud de la France. Autant d’attaches qui lui permettent de rêver « à un réseau de femmes chefs d’entreprises européen ». Une idée qui n’attendait peut-être qu’elle pour se mettre en place. 

Revenir à "Portraits"

© 2017 / conception & ergonomie alinéa communication _ programmation z6creation / Espace Membres / Plan