Présentation
La FFCEL prend la parole  

Femmes

d'avenir

Agenda
27/09/2017
LUNCH CHRONO du 27 septembre - Qu'est le burnout - par Catherine Henrotte

En savoir +

Portrait du mois
Myriam Schmit,
MSDESIGN by myriamschmit

En savoir +

Les news
11/08/2017
Prix Jeune Entrepreneur(e) Francophone - avis à nos jeunes membres francophones

En savoir +

 

02/05/2013 - Femmes Magazine
En économie, comme dans l'ensemble de la société, les femmes comptent!

Elles pourraient encore contribuer davantage à la richesse économique du pays en créant des entreprises, ce qui veut dire créer des emplois, payer des impôts et verser leur écot à la solidarité sociale. Pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin, le nouveau conseil d’administration de la FFCEL a défini ses axes de mandature pour 2013-2014. 

Loin des stéréotypes de bavardage et de rivalité, la Fédération des Femmes Cheffes d’Entreprise (FFCEL), veut donner l’exemple de femmes qui rassemblent et qui voient plus loin que le bout de leur joli nez. 

Pour preuve, en collaboration avec d’autres organisations professionnelles féminines, la FFCEL vient d’organiser une conférence intitulée «Les différences, sources d’innovation». Examiner la répartition des rôles sociaux avec le regard de l’anthropologue était déjà, à elle seule, une innovation. En effet, en tant que femmes, nous nous distinguons dans des domaines où les hommes manquent quelquefois de vision globale: la durabilité et l’avenir de nos enfants. Nous invitons, non seulement nos membres, mais toutes les femmes à rejoindre les initiatives qui s’inscrivent dans une perspective de diversité, de responsabilité sociale et environnementale. 

Le Grand-Duché de Luxembourg, une affaire de femmes… aussi. 

Dans ce même ordre d’idées, la FFCEL, veut faire entendre l’opinion de femmes entrepreneures sur des questions essentielles de société, pour transmettre à nos enfants un monde dans lequel ils pourront encore travailler, voter et construire une famille. Les nombreuses réformes actuellement en débat à la Chambre et au gouvernement — le droit de vote des résidents étrangers, la mobilité, la réforme de l’éducation, celle des pensions, la simplification administrative — sont autant d’occasions de faire entendre notre voix. 

La FFCEL s’engage pour les générations futures 

Par l’intermédiaire du réseau FEALU, la FFCEL cherche à inspirer les jeunes pousses en leur donnant à voir des modèles qui ont pris la décision de créer leur entreprise, qui en sont satisfaites et fières. Les ambassadrices de l’entrepreneuriat sont onze preuves vivantes que ce choix est épanouissant sur le plan personnel et professionnel. 

Ouverte aux femmes encore en réflexion, la FFCEL offre un cadre de rencontre, d’échange et de conseil, afin que celles qui ont la fibre entrepreneuriale acquièrent la confiance indispensable pour se lancer dans l’aventure. 

De plus en plus de membres de la Fédération collaborent avec la Chambre de commerce dans le cadre de son programme de Business Mentoring. En qualité de mentor ou de mentorée, c’est l’occasion d’évoluer soi-même et de faire évoluer son entreprise. 

Enfin, à la Fédération, il nous tient à coeur de promouvoir la transmission des entreprises familiales. En collaboration avec d’autres organisations, nous créons des conditions optimales pour soutenir l’évolution et le passage d’une génération à l’autre de ces entreprises très particulières. 

La Grande-Région existe! 

La FFCEL a décidé d’établir des partenariats transfrontaliers solides avec les fédérations soeurs de la Grande-Région. 

Le 6 mai, sous le patronage de Madame Hetto-Gaasch, ministre de l’Egalité des Chances, une première journée de rencontres transfrontalières se tiendra, de 9h15 à 16h30, à l’auditorium de la BGL BNP Paribas, rue Monterey. Elle réunira des femmes politiques et entrepreneures, belges, allemandes, françaises et luxembourgeoises sur le thème «Women networks building bridges». 

Revenir à "La FFCEL prend la parole"

© 2017 / conception & ergonomie alinéa communication _ programmation z6creation / Espace Membres / Plan